Comment isoler votre habitat ?

L’isolation thermique d’une maison est un point décisif tant votre porte-feuille que pour votre confort. En effet, c’est l’isolation qui prend le rôle de barrière de chaleur. Durant les saisons froides, elle vous protègera contre le froid et gardera votre habitation bien au chaud. Durant les saisons chaudes, elle s’occupera de garder la chaleur hors de votre habitation, pour que l’ambiance soit fraiche. Si vous avez besoin de confort, veillez à ce que votre isolation soit bonne. Si vous avez envie de vous lancer seul dans cette aventure, voici les étapes à suivre.

maison-isolation

L’isolation thermique pour vos murs

               L’isolation de vos murs peut se faire directement par l’intérieur. Même si les performances ne sont pas aussi bonnes qu’une intervention par l’extérieur, cela soit plus économique est surtout plus facile. Sauf que si l’on considère les nouvelles exigences de confort thermique, cette alternative est à prendre en dernier recours.

               Pour commencer, choisissez bien l’isolant que vous allez utiliser. Pour cela, vous devez vous référer à la résistance thermique R. Ce dernier vous indiquera l’efficacité de l’isolant. Comme nous allons travailler l’isolation d’un mur, choisissez un isolant R 2,5 ou plus. Vous aurez le choix entre l’installation directe entre le mur et la nouvelle cloison ou encore l’installation contre le dos d’une plaque de plâtre. Mais pour être sûr de la qualité de l’isolant que vous allez acheter, vérifier toujours que celui-ci est certifier ACERMI (information que vous pouvez voir sur l’emballage).

               Avant de vous mettre dans le cœur du travail, vous devez mesurer avec précision les pièces que vous souhaitez isoler. Ces mesures exactes seront ensuite transmises sur vos plaques d’isolants. Lorsque vous reportez les mesures, prenez bien en compte les découpes et les éléments mis en relief. L’isolation du mur se fera selon le choix d’isolant. Si vous choisissez une laine de verre, vous pouvez soit faire des ouvertures pour les canalisations extérieures ou masquer les canalisations en arrangeant un peu l’espace dans l’épaisseur de la laine.

               Pour la pose, vous devez mettre de gros plots de ciment-colle à l’arrière de vos panneaux. Mettez ensuite deux petits appuis de 1 cm d’épaisseur face à votre mur. Mettez la base du panneau au pied de votre mur (sur les appuis), ensuite redressez l’ensemble avant de plaquer le tout contre le mur à l’aide d’une règle de maçon. Après cela, vous pouvez passer au panneau suivant. Il faut le poser près du premier et faire en sorte qu’il y ait le moins de joints possible.

               24 heures plus tard, vous pouvez garnir vos joints en y appliquant une couche de plâtre avec un couteau à enduire. Une fois que c’est fait, vous pouvez tout de suite appliquer la deuxième couche, vous ne devez pas attendre, car cela se fait frais sur frais. Après ces deux couches, laissez le tout sécher pendant 24 heures, puis poncer et faites les finitions que vous jugez nécessaires.

L’isolation thermique pour vos sols

               Après la construction sous dalle de votre rez-de-chaussée, vous pouvez faire l’isolation de sol. S’il s’agit d’une simple rénovation, cette technique est tout à fait possible, mais nécessite beaucoup de temps et un maximum d’attention et d’application.

               Si vous n’avez pas la possibilité d’isoler par-dessous, vous n’avez pas d’autres solutions que l’isolation par-dessous. Mais cela est une tâche assez fastidieuse, car vous devez enlever tout le revêtement de sol, si nécessaire vous serez même obligé de supprimer un morceau de la dalle. Cela est nécessaire, car l’épaisseur de votre isolant doit faire au moins 10 cm. Et à cause de cela, vous aurez beaucoup de problèmes à gérer : le passage de hauteur des portes, la circulation des réseaux et bien d’autres encore.

               La pose quant à elle n’est pas très difficile. Il vous suffit de poser une bande de désolidarisation dans toute la pièce. Ensuite, vous pouvez poser le panneau d’isolation en quiconque et bord à bord. Pour protéger vos panneaux, vous devez y dérouler un film polyane.

               Vous devez aussi installer un treillis soudé sur vos panneaux avant de couler la chape du ciment. Vous ne devez pas utiliser n’importe quel ciment, car il y a des modèles allégés qui sont dédiés à cet effet. Cela vous permettra de moins alourdir le sol.

isolation-toit

L’isolation phonique d’une pièce

               Lorsque vous procédez à l’isolation phonique, vous devez commencer de bas en haut. C’est-à-dire qu’il faut commencer par le sol, pour ensuite attaquer l’isolation de la cloison et terminer sur les fenêtres.

               Commençons donc par le sol. Ce dernier dépendra essentiellement du revêtement de votre sol (carreaux ou bois) ainsi que la nature de son support. La première étape est de poser les panneaux, puis installer le treillis et enfin couler la chape si c’est du carrelage. Si c’est du parquet, il faut poser soit une laine de verre, soit une laine de roche ou un revêtement en fibres de bois compressées.

               Pour l’isolation phonique de votre cloison, vous devez prendre des panneaux de plaque de plâtre (10 mm) reliés avec une laine de verre ou une laine de roche (50mm). Après cela, vous pouvez appliquer les plots de ciment-colle à l’arrière de vos panneaux. Comme d’habitude, il faudra les poser contre le mur. Prenez ensuite un tasseau de bois et marouflez le tout. S’il y a des espaces entre les panneaux, induisez-les. Mettez une bande de calicot. Laissez reposer 24 heures. Posez une deuxième couche d’enduit. Laissez reposer 24 heures. Enfin, posez le papier peint ou peignez l’isolation de la cloison.

               Finissons avec l’isolation phonique des fenêtres, qui doit se faire à l’aide de joints de calfeutrement. L’isolation peut aussi se faire avec des joints en mousse qui sont adaptés à tout type de supports. Si vous isolez des portes-fenêtres ou des baies vitrées, optez pour des joints en résine durcissants. Avant tout, mettez de l’alcool à brûler sur la surface que vous souhaitez isoler.

2 thoughts on “Comment isoler votre habitat ?

  1. Jean-David 21 septembre 2016 at 9 h 28 min

    Est-ce que vous pouvez me dire le taux total de ces travaux ? En fait, j’ai envie d’isoler notre salon à l’aide de l’isolation phonique. Mais avant de faire les travaux, j’aimerai connaitre le budget à préparer.

  2. kh-iso 1 décembre 2016 at 7 h 08 min

    Bonjour,
    Que ce soit l’isolation thermique ou l’isolation phonique, tous les deux nécessite de la compétence, donc ça nécessitent l’intervention des professionnels. Et le devis est il gratuit ou payant?

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de contact *
Site web